Les actus de la Compagnie

L’histoire des couches, de leur arrivée à aujourd’hui

18 octobre 2022

Histoire des couches lavables

Si comme nous, vous avez opté pour les couches lavables comme mode de change pour votre bébé, vous avez certainement dû faire face à cette remarque « les couches lavables, c’est un retour en arrière ! ». Alors aujourd’hui, on a décidé de retracer avec vous l’histoire de la couche lavable, de sa genèse à nos jours. Attention, coup de vieux !

1800 – L’apparition de la « couche-culotte »

Il était une fois, la « couche-culotte ». C’est grâce à Maria Allen, que la couche insérée dans un vêtement fut introduite dans les foyers aux États-Unis en 1887. C’est à cette période que les épingles à nourrice font leur apparition et se présentent comme THE BIG NEWS 🤩 Elles permettent de maintenir la couche sans risquer de blesser l’enfant (oui oui c’était un grand changement) et c’est grâce à elles que les langes en coton ou en chanvre peuvent être accrochées. C’est d’ailleurs le type de couche lavable que nos arrières grands-mères ont connu : un lange fermé grâce à des pinces à nourrice qu’elles lavaient au lavoir du village. 

Les matériaux utilisés à la fin des années 1800 sont le coton et son dérivé de mousseline, ainsi que du papier de riz, fin, résistant et absorbant (what else ?).

1900 – Place à la couche jetable

On continue jusque dans les années 1950 où les premières couches jetables voient le jour. Celles-ci étaient mi-lavables avec l’utilisation des mêmes langes en coton et mi-jetables avec une partie en ouate qui se jetait à la poubelle 🗑

1960 – Pampers, vous connaissez ? 😉

En 1961, la couche Pampers est lancée à grande échelle en Amérique du Nord avant de se répandre en Europe (to pamper voulant dire « choyer » en anglais). Et là, RÉVOLUTION ! Dans un contexte où les femmes souhaitent plus d’indépendance, les couches jetables sont un énorme succès dans tous les foyers 💪🏻 Les bandes adhésives ont remplacé les épingles de sûreté et les boutons de pression pour le plus grand bonheur des mamans.

Les prémices des couches lavables

Des études ont néanmoins démontré la présence de certains composants chimiques dans les couches jetables (et oui, rien n’est parfait 🤭). Des scientifiques se sont alors penchés sur la question pour analyser la composition de ces dernières pour préserver la santé des bébés. En 2019 par exemple, selon une étude de l’ANSES, « des substances chimiques dangereuses » ont été retrouvées dans les couches jetables vendues en France. Glyphosathe, hydrocarbures aromatiques polycycliques, dérivés du pétrole classés cancérogènes par l’Union Européenne, sont autant de composants qui se sont trouvés ou se trouvent (malheureusement) dans les couches jetables, constamment en contact avec la peau de bébé.

Les couches lavables d’aujourd’hui

Les différents types de couches lavables pour répondre à une multitude de besoins 

Les couches lavables d’aujourd’hui ont biiiiiieeeeeen évoluées depuis 1800 ! Elles n’ont rien à voir avec les premières couches et bien heureusement. De nos jours, il existe divers modèles avec chacun leurs spécificités : les couches TE1 (Tout-en-un), les couches TE2 (Tout-en-deux), les couches TE3 (Tout-en-trois), les couches classiques, etc. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces modèles, on a écrit l’article Petit dictionnaire des couches lavables que vous pouvez consulter juste ici.

Leur composition 

Et concernant la composition ? Il y en a pour tous les goûts ! Un large panel de matières de couches lavables existent sans substance chimique ajoutée. Il y a les matières naturelles comme le chanvre, le coton, la laine ; les matières peu naturelles comme le zorb, le viscose de bambou et le tencel ; les matières synthétiques avec la microfibre, le (micro)polaire et le P.U.L. On vous donne les avantages et inconvénients de chaque matière juste ici.

Les plates et les pré-plates, les couches-culottes 2.0

Pour celles et ceux qui sont nostalgiques des couches-culottes d’époque, il existe également aujourd’hui des modèles des couches lavables similaires : ce sont les plates et les préplates. Modèles préférés au Canada, les plates sont un rectangle de tissus doublé (en coton ou en d’autres matières) qui s’adapte parfaitement à la morphologie de bébé. Quant aux préplates, elles se présentent de la même façon, mais on en plus des ailettes préformées afin d’ajuster au mieux la couche sur bébé (le top pour prendre le coup de main rapidement). Pour les fermer, ce n’est pas une épingle à nourrice comme à l’époque mais un snappi ou un boingo. Le snappi où l’épingle à nourrice 2.0 possède des petites dents crantées qui permettent de s’accrocher dans le lange sans abîmer, ni le tissu, ni la peau de bébé.

Pourquoi utiliser des couches lavables ?

  • Saines pour bébé 

Pourquoi sauter le pas des couches lavables ? Parce que les connaître, c’est bien. Mais les utiliser, c’est mieux ! Comme on vous a dit au-dessus, elles sont nettement plus saines que les couches jetables grâce à l’absence de composants chimiques rajoutés dans celles-ci (oui, oui, zéro !). C’est la peau de votre bébé qui va nous remercier ! 👶 

  • Écologiques

Et en plus de faire du bien à votre enfant, les couches lavables le font aussi pour la planète ! 🌍 Car en optant pour ce mode de change responsable, c’est une tonne de déchet que vous allez économiser. En effet, jusqu’à acquérir la continence vers l’âge de 3 ans, bébé utilisera en moyenne 5 000 couches jetables, soit 1 tonne de déchets plastiques. De plus, environ 12 000 litres d’eau vont être économisées, les couches jetables nécessitant 26 000 L d’eau pour leur fabrication contre 14 000 L d’eau pour la fabrication et l’entretien des couches lavables. 

  • Économiques

Votre porte-monnaie aussi sera ravi de savoir que vous économiserez plus de 1 300 euros en achetant une vingtaine de couches lavables contre les 5 000 jetables qu’utilise un bébé jusqu’à la propreté 💸

  • Stylées ! 

Bleues, roses, rouges, à fleurs, à poids, avec des libellules, des arc-en-ciels… les couches lavables ont tout pour plaire ! 🤩 Vous n’êtes pas convaincues ? Rendez-vous sur notre boutique (lien), on vous défie de ne pas tomber « in love » de certaines (voire beaucoup) d’entres elles ! 💚

  • Pour transmettre les bons gestes 

Plus votre enfant vous verra utiliser des changes réutilisables, et avec certainement des lingettes, serviettes et tous les accessoires lavables, plus il fera de même. Les bons gestes, pour une planète en meilleure santé ! 😉

Donc si on devait résumer les couches lavables en quelques phrases : elles sont simples d’utilisation et d’entretien, écologiques, économiques et saines pour bébé 🌿 Et cerise sur le gâteau : certaines marques proposent des coloris adorables et tendances qui pour sûr, vont vous séduire ! 🥰 Pas de doute, vous allez craquer comme nous 💚

BONUS : Louer ses couches lavables, c’est possible !

Vous souhaitez essayer ces (fameuses) couches lavables, mais voulez les tester avant d’investir ? La location est la solution qui vous aidera à choisir par la grande variété de marques, de modèles, de systèmes et d’avoir un accompagnement personnalisé si vous passez par nos services (plus d’informations sur ce lien —> https://lacompagniedescouches.fr/location-couches-lavables/

Plusieurs packs de location sont disponibles à court terme (1 mois de location minimum SANS ENGAGEMENT) ou à long terme (6 mois minimum). L’avantage des locations longue durée : pour celles et ceux qui ne souhaitent pas laver leurs couches, un service de nettoyage est à disposition localement en partenariat avec un ESAT.

Pour des conseils individualisés, n’hésitez pas à nous écrire en commentaire 👇 ou sur nos réseaux sociaux Instagram et Facebook !

Et les couches jetables dans l’histoire ?

Les couches jetables, elles, continuent de perdurer dans le temps et évoluent au fur et à mesure des années pour être en accord avec les préoccupations des parents et de l’environnement. Aujourd’hui, des marques ont pris conscience de l’enjeu de la composition des couches jetables vis-à-vis de la peau des bébés. Parmi les marques jugées “safe”, on vous recommande la marque de couches jetables “Les Petits Culottés” qui est une marque engagée, made in France et bio. 

On vous met toutefois en garde par rapport aux marques dont le prix des couches est vraiment bas, car parfois cela cache du greenwashing ! Tout peut ne pas être vrai 🙅🏻‍♀️

D’ailleurs, vous vous demandez peut-être pourquoi une marque de couches lavables parle de couches jetables ? Et bien parce que c’est ok d’utiliser les deux ! À La Compagnie des couches, on félicite chaque couche lavable utilisée, mais on ne souhaite pas mettre de pression aux parents (la charge mentale le fait déjà !). Vous souhaitez débuter petit à petit en utilisant des couches lavables que le week-end ? C’est ok ! Vous souhaitez mixer les couches jetables et les couches lavables ? C’est déjà super ! 

On espère que cet historique des couches vous a permis d’y voir plus clair sur les différents modes de change de bébé.

Pour suivre notre actualité et en savoir plus sur les couches lavables, rendez-vous sur nos réseaux : Instagram, Facebook et YouTube pour voir des démonstrations, témoignages et conseils ✨

Archives

Catégories

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🎁 10% de réduction
La mère noël n'est pas passée...
Dommage, c'est perdu...
🎁 1 booster offert !
Essayez un autre jour !
🎁 Cartographie des couches lavables offerte !
🎁 1 petite panière
Pas de chance aujourd'hui...
🎁 5% de réduction
Perdu...
Perdu...
🎁 1 atelier en ligne offert !
Tentez votre chance pour gagner un cadeau !
Entrez votre adresse mail et tournez la roue de la chance. Tentez de gagner un cadeau de noël 🎁
Condition :-Une chance par personne