Les actus de la Compagnie

Les couches lavables sont-elles vraiment écologiques ?

4 avril 2022

Vous avez entendu parler des couches lavables mais vous n’êtes pas convaincu par leur côté écologique ? On vous prouve qu’elles sont l’alternative la plus écologique pour le change de bébé

Votre bébé pèse 1 tonne

Bon en réalité, lui doit plutôt peser quelques kilos mais, de sa naissance jusqu’à ses 3 ans, il aura généré 1 tonne de déchets rien qu’avec ses couches, déchets qui seront enfouis ou brûlés. 1 000 kilos, c’est le poids des 5 000 couches jetables qu’il utilisera jusqu’à l’acquisition de la continence. Si vous voulez une image visuelle, cela représente une pièce de 20 mètres carrés remplie du sol au plafond de couches usagées… ça fait beaucoup ! C’est aussi 40% des déchets ménagers d’une famille avec un enfant. A ce jour, nous n’avons pas assez de recul pour savoir au bout de combien de temps se décomposent les couches jetables , mais les chercheurs l’ont estimé entre 300 et 500 ans, et encore plus longtemps lorsqu’elles sont emballées dans un ou plusieurs sacs plastiques ! Et là on prend un peu peur et on se demande comment notre si petit bébé peut générer autant de déchets !

 

En ce qui concerne les couches lavables, on estime à 50 kilos le poids de déchets qu’elles vont générer durant les 3 premières années de bébé. Les 50 kilos correspondent aux voiles jetables (biodégradables), qui peuvent être utilisés par les parents pour récupérer le gros des selles de bébé. Bien que ces voiles soient biodégradables (soit en fibre de cellulose ou en amidon de maïs), ils génèrent tout de même des déchets mais moindre que les couches jetables. Les puristes qui utilisent des voiles de protection lavables ne génèrent pas de déchets et sont donc 100% écologiques.

Et concernant l’eau utilisée alors ?

Certaines personnes sont encore sceptiques quant à l’eau économisée avec les couches lavables et c’est très souvent que l’on nous dit “oui , mais avec toutes les machines que vous faites, ça utilise plus d’eau que les couches jetables, pas sûr que ça soit vraiment écologique”.

 

Et bien si, les couches lavables sont pourtant moins gourmandes en eau comparées aux jetables, vous allez vite comprendre pourquoi. Un bébé qui utilise des couches jetables en aura besoin de 5000 jusqu’à l’acquisition de la continence vers ses 3 ans, ce qui représente 26 000 L d’eau pour leur confection. En couches réutilisables, il aura besoin seulement d’une vingtaine de couches qui auront besoin d’être lavées tous les deux jours, ce qui représente 14 000 L d’eau. Même si ces dernières demandent des lavages réguliers, elles consomment pratiquement moitié moins d’eau car bébé en aura besoin de moins.

Contrairement aux idées reçues, les couches lavables nécessitent moins d’eau et sont donc plus écologiques que les jetables.

Et sinon, pas de couche ?

Je vois déjà votre tête en lisant ce passage 😅 mais, dans le monde, 50% des bébés ne portent pas de couche. Eh oui !
Les parents pratiquent le HNI ou les bébés portent des “pantalons” percés, bref, ils n’ont pas de couche. Alors oui, en effet, c’est ça la solution la plus écologique… mais ce n’est pas la plus réaliste quant à nos modes de vie.

source : ADEME, Hamac Paris

Suivez-nous sur Instagram, YouTube et Facebook pour être au courant de nos actualités (conseils, jeux-concours, informations, contenus funs…).

Archives

Catégories

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.