Les actus de la Compagnie

Ce qui faut savoir avant de débuter les couches lavables

10 janvier 2022

Ce qui faut savoir avant de débuter les couches lavables

Vous souhaitez commencer les couches lavables avec votre bébé ? Stop arrêtez tout ! Vous devez absolument lire cet article pour connaître tout ce qu’il faut savoir avant de débuter. A la fin de cet article, vous n’aurez pas de mauvaises surprises en vous lançant dans l’aventure couches lavables et vous pourrez profiter sereinement.

Une couche qui ira à un bébé n’ira pas forcément à un autre

Contrairement aux couches jetables qui ont une forme unique quelle que soit la marque, pour les couches lavables, il y a plusieurs modèles et systèmes de couches. Vous me direz peut-être “mais pourquoi y a t’il différents modèles ?”, alors non ce n’est pas uniquement pour permettre à une marque de se démarquer, mais c’est parce que chaque bébé a une morphologie différente. En effet, certains sont plutôt grassouillets, d’autres très fins et d’autres ont des grosses cuisses, mais un tout petit ventre… C’est pour cela que plusieurs modèles existent, pour convenir aux différents bébés et bien s’ajuster à leur morphologie. Trouver LE modèle qui convient à bébé du premier coup revient un peu à jouer à un jeu de hasard, c’est pour cela que nous vous recommandons de commencer avec la location afin de pouvoir tester différents modèles, matières, systèmes de couches avant d’investir.

Décoder le vocabulaire

TE1 ? insert ? préplate ? Parlez-vous le langage couche lavable ?
Avant de vous lancer dans l’aventure couches lavables, il est primordial d’en comprendre le jargon. En effet, les couches lavables ont leur propre vocabulaire et on peut vite s’y perdre au début. Voici un récap des différents modèles de couches lavables qui existent : la Tout-en-un dit TE1, c’est-à-dire que la couche est en seule partie ; la Tout-en-deux dite TE2, c’est-à-dire que la couche est divisée en deux, une partie absorbante (qui peut être un insert ou une préplate, plate ou un lange) et une partie imperméable qui va garantir l’étanchéité de la couche mais surtout cela veut dire que vous pouvez garder la même culotte (partie imperméable) pour 2 ou 3 changes de partie absorbante ; la couche classique, c’est-à-dire une couche uniquement en partie absorbante à laquelle il faudra ajouter une partie imperméable (un shorty ou une culotte de protection) et la préplate, c’est-à-dire un lange préplié à ailettes à laquelle il faudra de même ajouter une partie imperméable. Retrouvez le vocabulaire en détails dans notre Petit dictionnaire de la couche lavable illustré par des vidéos.

Organisation spécifique

Il est vrai que les couches lavables demandent un petit peu plus de travail que les couches jetables, mais c’est pour économiser plus de 900 kg de déchets donc ça se vaut largement. Que vous souhaitiez commencer les couches lavables dès la naissance de bébé ou que vous ayez débuté avec les couches jetables, la routine d’organisation est facile à mettre en place. Dans un premier temps, vous pouvez trouver une place pour vos couches dans l’espace de change de bébé. Nous vous conseillons de monter vos couches à l’avance, c’est-à-dire, pour les modèles tout-en-deux, de positionner l’insert dans la couche en amont, afin de ne pas perdre du temps à le faire quand vous changez bébé au risque de mal positionner la couche et avoir des fuites. Ayez à proximité un sac ou un bac de stockage ainsi qu’une poubelle fermée si vous utilisez des voiles jetables (pour connaître la différence entre les voiles jetables et les voiles lavables, c’est ici). Vous pouvez stocker vos couches 2-3 jours maximum et ensuite les passer à la machine à laver : en cycle rinçage-essorage sans lessive puis en cycle long (1h30 mini) avec les bavoirs et bodys de bébé par exemple et enfin faites les sécher au soleil, qui est un détachant naturel.

Les fuites, ça arrive

On a alors tendance à penser que les couches lavables provoquent plus de fuites que les couches jetables. C’est faux, on est toujours moins indulgents avec les fuites en couches lavables, mais que ce soit lavable ou jetable, les fuites, ça arrive !! Alors comment savoir quels sont les facteurs qui provoquent des fuites en couches lavables et comment les éviter ? On vous dit tout dans cet article. Le plus important est de ne pas se décourager dès la première fuite, il est important de se rappeler pourquoi on a choisi les couches lavables et de penser à l’impact positif que l’on est en train de faire en faveur de l’environnement, pour notre porte-monnaie et pour la santé de bébé. Les coups de mou ça arrive, et si vous ressentez le besoin de faire une pause avec les couches lavables, c’est ok, nous ne sommes pas là pour vous faire culpabiliser mais n’abandonnez pas, ça serait vraiment dommage. Nous sommes là pour vous accompagner, que ce soit durant un atelier ou tout au long de votre location, nous sommes disponibles pour répondre à vos questions et vous donner des shooters de motivation.

 

Maintenant, vous êtes prévenus. Il faut se laisser aussi un peu de temps lorsque l’on démarre pour trouver le bon geste et la bonne combinaison pour que cela fonctionne à tous les coups.
1 mois de location suffit généralement aux parents pour se décider sereinement et trouver le ou les modèles dans lesquels ils souhaitent investir. 

 

Alors, tentés ? 

 

Suivez-nous sur Instagram, YouTube et Facebook pour être au courant de nos actualités (conseils, jeux-concours, informations, contenus funs…).

Archives

Catégories

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.